Chroniques d'Eladnas
Bienvenu(e), sur Eladnas ! Tu viens de poser ta patte dans un endroit qui t'es complètement inconnu, hostile. Veux-tu nous rejoindre et nous aider au sein du bon développement de cette ville dans un monde post-apocalyptique?
Dans ce cas là, nous t'attendons jeune recrue!

[insérer ici titre subtil et original de rp] - feat Xelyera

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[insérer ici titre subtil et original de rp] - feat Xelyera

Message par Keela le Ven 14 Avr - 17:54



Retrouvailles devant un marché très convivial
Feat une vieille connaissance pas si vieille
Deux mois s’étaient écoulés depuis la dernière rencontre de Keela avec Xelyera. Deux mois depuis que la Skitty s’était réveillée chez le petit Moriir, surprise de trouver la couche de la Médhyena vide et froide, comme si elle s’était éclipsée durant la nuit.
Depuis, elle et son frère Fael avaient poursuivi leur routine quotidienne, faisant augmenter leurs primes lentement mais sûrement. Bien sûr, Keela eut quelques difficultés les premières semaines, à cause de la vigilance renforcée des gardes et son appréhension quant à la Zone Suspendue, mais finalement, tout s’était déroulé sans encombre. Comme d’habitude, tous les trois soirs, elle ramenait l’argent récolté aux sans-abris et passait la soirée avec Moriir, tandis que Fael alimentait leur réputation au Marché Noir et cambriolait quelques riches appartements.
Ce jour-là, après une matinée fructueuse durant laquelle elle avait utilisé le tour du « Dodo du Dôme », comme elle l’appelait désormais grâce à la Médhyena, Keela avait décidé de s’accorder une pause et d’accompagner son frère au Marché Noir.
Grand terrain désolé au sol poussiéreux, le Marché Noir s’étendait sur plusieurs centaines de mètres carré ; on y trouvait de nombreux stands aux produits étranges ou raffinés, et des vendeurs clandestins à l’air peu commode. L’ambiance là-bas était toujours tendue et étouffante, et les échanges d’amabilité étaient tout sauf amicaux. Ce qu’y aimait Keela était l’abus qu’elle pouvait faire de sa popularité en tant que criminelle et combattante. Elle et son frère, qui étaient connus sur le marché des délits, étaient presque comme des Dieux parmi les Pokémons. Enfin, c’est ce que Keela pensait et disait, avec beaucoup de modestie comme à son habitude. Faeltial, quant à lui, ne se départait jamais de son calme et de son air glacial lorsqu’il pénétrait le Marché Noir ; il jouait ses cartes avec intelligence et perspicacité, usant de ses talents de marchandeur avec habileté, tout en restant un modèle de modestie, contrairement à sa sœur. Ce jour-là, dans les marchandises qu’il comptait bien revendre, il avait amené des biens récoltés lors de vols à l’arrachée et de cambriolages ; son butin était constitué de bijoux précieux, d’un peu de vêtements de luxe, de quelques sacs coûteux et même d’un vase antique hideux et poussiéreux que Keela jugeait impossible à vendre.

A peine fussent-ils arrivés, elle sentit et savoura les regards craintifs et respectueux des autres criminels qui glissaient sur sa fourrure balafrée. Elle marchait au côté de son frère, dignement, effleurant le sol sans bruit et remuant lentement la queue. Ensemble, ils étaient plutôt intimidants ; Fael arborait un air sérieux et froid, foudroyant du regard les Pokémons alentours, tandis que près de lui la Skitty souriait de tous ses crocs de façon peu rassurante, voire carnassière. Les voix baissaient autour d’eux, et on s’écartait de leur route, fourrures hérissées et queues fouettant l’air lourd. Cela faisait longtemps que Keela n’était pas venue, mais elle était ravie de voir que peu l’avaient oubliée. Arrivés à leur stand, une planche de bois soutenue par deux tréteaux dans un coin du marché, Faeltial disposa tranquillement leurs possessions sur la planche tandis que Keela faisait sa toilette, assise juste à côté, dévoilant ostensiblement ses griffes et ses crocs à ceux qui les dévisageaient de loin. Puis elle se laissa choir derrière le stand en bâillant. Fael réussit à vendre presque tous les bijoux et un sac sur trois en à peine une heure et un quart. Comme il leur restait encore de la marchandise, et que la Skitty s’ennuyait et se sentait totalement inutile, elle se leva pour aller faire un tour autour des différents stands du marché. Elle s’amusait de voir les regards craintifs et envieux qui défilaient dans les rangs, et regardait avec intérêt les objets variés disposés en évidence. Pour une fois, elle n’était pas venue se moquer des maigres butins des autres, elle cherchait un petit quelque chose à offrir à Moriir et Kaar. Une théière, peut-être ? Quoique difficile à trouver dans un repaire de brigands. Elle s’imagina en pouffant un énorme criminel balafré revendant des petites tasses de thé raffinées. Ou alors un déguisement de garde pour Moriir ? Idem, compliqué à trouver dans un Marché Noir plein de truands. Et des fleurs ? Encore une idée stupide… Tout en se creusant les méninges, elle continua de regarder les stands, agacée d’avoir si peu d’idées. Finalement, frustrée de n’avoir rien trouvé qui aurait pu plaire à ses amis, elle retourna voir Faeltial, en plein marchandage énergique avec un Simiabraz aux oreilles déchirées et aux yeux globuleux. Le singe de feu finit par s’éloigner en laissant dix Pièces sur le comptoir, satisfait de son achat qu’il tenait sous son bras : le vase. En voyant cela, Keela renifla et souffla à l’oreille de son frère, amusée :

« On dirait que tu as trouvé acheteur pour cette mocheté finalement ! J’sais pas comment tu fais pour vendre aussi cher des trucs pareils. »

Faeltial se retint de s’esclaffer et lui fit un clin d’oeil, répondant à voix basse :

« Oui, cet idiot s’est complètement fait avoir ! En tout cas, j’ai bon espoir de tout vendre d’ici cette nuit, et on s’est déjà fait un petit paquet ma foi fort intéressant. »

Le Luxray fit glisser d’une patte assurée les pièces dans leur bourse, et Keela put décompter leur jackpot : une Sphère et cinquante Pièces. Ses yeux luirent devant la belle somme et elle ronronna en se frottant les pattes, ravie :

« Oh, mais que voilà un joli trésor ! Bien joué frérot. »

Fael la remercia d’un signe de tête puis referma la bourse, la rattachant au harnais qu’il dissimulait sous son épaisse fourrure sombre. Keela se posta à son côté et assista ainsi aux échanges suivants, durant lesquels les derniers bijoux et quelques vêtements partirent pour une sphère. La Skitty se lécha le museau, satisfaite du butin que son frère se faisait si facilement. Elle avisa les derniers objets qui trônaient encore sur le stand : deux sacs et un vêtement. En jetant un coup d’oeil dehors, elle vit le soleil décliner lentement, entamant sa descente dans le ciel dégagé. Le zénith venait de passer, ce qui expliquait la température qui ne cessait de monter, commençant à faire transpirer bon nombre de Pokémons.
Commençant à mal supporter la chaleur étouffante qui régnait désormais, Keela décida d’aller faire un tour en-dehors du marché, où le vent circulait. Enfilant son capuchon, elle s'extirpa des foules et sortit dans une rue déserte, aspirant de grandes goulées de l’air frais qui lui fouettait le visage. Elle s’assit à l’entrée, la queue battante, et regarda les alentours. Le soleil faisait naître de larges ombres sur le côté des bâtiments, dont les rideaux s’agitaient lentement dans la brise. Quelques passants lambda marchaient tranquillement, leurs pas s’enfonçant sans bruit dans le sol poussiéreux. De temps à autre, quelques murmures et rires brisaient le silence de la rue et des clameurs s’élevaient du Marché Noir. Malgré cela, tout était calme. Pas de gardes, pas de cris, pas de courses-poursuites. Le genre de journées ennuyeuses mais tranquilles à souhait que Keela détestait autant qu’elle adorait. Elle s’étira en bâillant, puis se redressa soudain, les oreilles frétillantes, en avisant une silhouette qui arrivait dans sa direction d’un pas rapide. Elle reconnut aussitôt la fourrure grise ébouriffée, les crocs saillants et le collier si particulier de la petite Médhyena qui l’avait autrefois guidée à travers la Zone Suspendue. Se réjouissant de la revoir, la Skitty s’avança vers elle, espérant qu’elle ait deux-trois trucs à lui raconter qui pourraient enfin la sortir de son ennui. Elle s’approcha en trottinant et l’aborda en rimant, un petit sourire malicieux flottant sur ses babines :

« Holà, Xely ! C’est bon de te revoir, mais que viens-tu faire par ici ? Je pense que ce n’est pas l’endroit idéal pour une Messagère, surtout pas en ces moments précis. Mais peu importe, ce n’est pas vraiment de mon souci. En tout cas, j’espère que tu as quelques petits ragots à me raconter après tout ce temps, parce que je suis morte d’ennui ! »

Elle s’interrompit avant de débiter tout un poème lyrique et attendit la réponse de la Messagère, les yeux brillants sous son capuchon.


Code par Cyani
avatar
Keela
Membres

Messages : 22
Date d'inscription : 12/12/2016
Age réel : 17
Localisation : Quelque part entre les ombres

Voir le profil de l'utilisateur http://nissafy.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [insérer ici titre subtil et original de rp] - feat Xelyera

Message par Xelyera le Jeu 15 Juin - 14:09



Oh, un chat rose! Quel saleté de mauvais bon vent t'amène?

Feat une personne qui m'attire toujours des ennuis quand elle est dans les parages

Cela fait environ deux mois que je suis devenue Hors-la-loi. Finalement, pas grand-chose n'a changé. Je vois très peu Oni et ma mère, certes, mais je ne peux plus vraiment leur apporter des soucis, et c'est un point plutôt positif. Je dors généralement au niveau du Bidonville, même si c'est pas l'endroit le plus fréquentable du monde, j'ai pu me trouver une "planque" approximativement sûre. À force de traîner au milieu des Hors-la-loi, j'ai évidemment dû me battre quelques fois. Même si je reste plus douée pour la fuite, j'estime avoir pas mal progressé en ce qui concerne le combat.
Aujourd'hui, je vais au Marché noir, transportant un bijou très probablement volé dans ma sacoche. Sacoche récemment achetée qui m'a coûté mes économies, d'ailleurs. Elle n'était pas si cher que ça, mais je donne beaucoup d'argent à ma famille. Et non, mon travail n'a pas changé : je reste une messagère. Seuls les clients ne sont plus les mêmes.
Je devrais reconnaître le destinataire facilement : un Grolem avec un ruban rose autour du bras, je pense pas que ça court les rues. Je me demande pourquoi il se balade avec ça, d'ailleurs?
Pour une fois, j'ai été payée à l'avance, je n'aurais donc pas besoin de retrouver l'expéditeur, ce qui vraiment, vraiment pratique. Bon, il était un peu radin quand même, une Pièce, comparée à ce que je transporte, ça vaut rien, mais mieux vaut éviter de se frotter à lui de ce que j'ai compris.
Je suis proche du Marché noir, qui est étonnamment calme, lorsque j'aperçois une silhouette aller dans ma direction. Préférant éviter les ennuis, et me disant que ce n'est qu'une impression, je fais semblant de ne pas l'avoir remarquée et avance d'un air impassible... Avant de constater que cette silhouette va bel et bien vers moi et que ce sont des petites pattes de chat beiges, qui dépassent de la cape. Nan, ça peut pas être cette fichue Skitty. Non. Non c'est pas elle. La journée avait bien commencé. Puis je vois pas ce qu'elle peut me vouloir, hein? Bon, j'affirme que je ne veux pas la voir, mais c'est quand même quelqu'un de sympathique, et je préférerais que ce soit Keela plutôt qu'un Garde, par exemple. La personne en face de moi me lance, réduisant mes doutes en miettes :

« Holà, Xely ! C’est bon de te revoir, mais que viens-tu faire par ici ? Je pense que ce n’est pas l’endroit idéal pour une Messagère, surtout pas en ces moments précis. Mais peu importe, ce n’est pas vraiment de mon souci. En tout cas, j’espère que tu as quelques petits ragots à me raconter après tout ce temps, parce que je suis morte d’ennui ! »

C'est bel et bien Keela. Heureusement, elle n'a pas l'air de vouloir faire le bazar. Je garde espoir, peut-être ne va-t-il rien se passer de problématique?

«'Lut Keela! J'viens faire mon boulot, c'est tout. Et au contraire, pour une Messagère recherchée, j'pense que c'est un endroit plutôt adapté. Les Gardes courent pas les rues, au moins.»

Je marque une petite pause, avant d'ajouter, curieuse:

Et toi, qu'est ce que tu fais là? Ton truc c'est pas de fouiller les poches de ces abrutis de Nobles?

Je lui propose au passage de plutôt parler en marchant, car je n'aime pas trop garder des trucs précieux sur moi trop longtemps, et faire attendre les clients n'est pas une super idée, surtout quand le client en question est capable de te broyer un os avec une seule patte/main.

Code par Cyani (Xelyera)

_________________
Merci Keela pour cette superbe signa'! <3
P'tit clic ici:

(Pssst regardez ça c'est son DA 030 -->http://nissafy.deviantart.com/ et ce truc c'est le mien --> http://cyani-draws.deviantart.com/ )
avatar
Xelyera
Admin

Messages : 46
Date d'inscription : 26/11/2016
Age réel : 16

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [insérer ici titre subtil et original de rp] - feat Xelyera

Message par Keela le Jeu 15 Juin - 19:40



Tiens, t’es allée voir la Conseillère d’Orientation, Xely ?
Feat une Jeune Padawan passée du Côté Obscur de la Force
La Médhyena, si elle ne semble pas exulter de joie, n’a pas l’air mécontente non plus de la voir, ce qui fait bien plaisir à la Skitty morte d’ennui en manque de ragots. Xelyera lance, l’air toujours aussi blasée que d’habitude :

« ‘Lut Keela ! J’viens faire mon boulot, c’est tout. Et au contraire, pour une Messagère recherchée, j’pense que c’est un endroit plutôt adapté. Les Gardes courent pas les rues, au moins. »

Keela hausse un sourcil presque impressionné. Ainsi, la petite Xely était devenue une Hors-la-Loi ! Elle s’en était doutée, bien sûr, après tout qu’aurait-elle pu devenir d’autre après leur flamboyant acte délinquant ? La Skitty la jaugea brièvement du regard et dut admettre qu’elle avait un peu changé : elle n’aurait pas su dire précisément où et quoi, mais elle s’était endurcie et ça se ressentait. Elle dégageait… plus d’assurance, et son regard était plus sûr. Alors comme ça, elle effectuait des courses pour des truands maintenant…
Boulot dangereux, mais elle a l’air de s’en tirer pas trop mal, songe la Skitty en constatant le peu de cicatrices de sa camarade et la petite sacoche qu’elle arbore prudemment.
La Médhyena demande alors, la coupant dans sa réflexion, d’un air curieux qui lui rappelle un instant Moriir :

« Et toi, qu’est-ce que tu fais là ? Ton truc c’est pas de fouiller les poches de ces abrutis de Nobles ? »

Elle ajoute aussitôt qu’elle préférerait parler en marchant, alors Keela se met à trottiner à son rythme, tout en répondant, rimant comme à son habitude :

« Si, bien sûr, mais aujourd’hui les plans ont changé ! J’avais besoin d’une pause, tu vois, loin des sacs à main et des cris affolés de toutes ces poules mouillées. Alors pour une fois, mon frère est venu accompagné… C’est la terreur du marché ! Tu veux le rencontrer ? »

Elle marque une pause, en profitant pour renifler rapidement le vent, histoire de s’assurer de l’absence des gardes, puis lance en donnant à Xely une soudaine bourrade dans l’épaule :

« Au fait, félicitations pour ta réorientation ! Toi, Hors-la-Loi, je t’avoue que j’aurais jamais pensé que tu pourrais tenir plus de trois jours, mais te voilà ! Haha, t’as de l’avenir, gamine ! »

Keela s’ébroue, toujours en riant doucement, puis pénètre le Marché Noir. Il fait toujours aussi chaud, et les marchands sont restés tout aussi bruyants. La Skitty retire son capuchon et esquisse un sourire carnassier en voyant les légers mouvements de recul de ceux qui viennent de la reconnaître. Elle slalome entre les stands avec l’aisance d’une vipère jusqu’au stand de son frère, toujours aussi stupidement fière d’être remarquée et crainte. Accroupi devant le stand, les yeux mi-clos, il observe tranquillement l’activité du marché, avec toujours son air froid et calculateur qui effraient tant de pokémons. Keela remarque qu’il a réussi à vendre un sac de luxe de plus, ne laissant sur leur établi qu’un dernier sac et une belle cape en velours pâle. Elle s’approche en remuant joyeusement la queue et lance :

« Hé, Fael ! J’ai quelqu’un à te présenter ! »

Le Luxray se redresse, ouvrant totalement les yeux pour dévisager la Médhyena. Un rayon de soleil arrive alors sur sa fourrure dorée, et l’illumine glorieusement. Cela, accompagné à son visage froid, le rend très intimidant et gonfle la Skitty de fierté. Pour quelqu’un qui ne le connaîtrait pas, il a toujours une attitude glaciale et un air menaçant, mais Keela remarque l’étincelle de curiosité qui s’est allumée dans les yeux de son frère et le léger frétillement de ses oreilles qui témoignent de son attention. Elle pousse en avant la Messagère et déclare :

« Fael, voici Xelyera. C’est elle dont je t’ai parlé la dernière fois, celle des Quartiers Suspendus. Apparemment, elle est devenue Hors-la-Loi maintenant ! Quand je te dis que j’inspire les gens ! » ajoute-t-elle dans une rime avec un clin d’oeil destiné au Luxray.

Fael hausse un sourcil amusé et se tourne vers la Médhyena en remuant lentement la queue. Il incline doucement la tête et répond, sa voix grave trahissant son amusement :

« Ravi de te rencontrer, ‘‘Xely’’ ! Je m’appelle Faeltial, mais tu peux m’appeler Fael. Comme Keela te l’a probablement précisé, je suis son grand frère. »

Les deux Pokémons échangent un bref regard ému, leurs pattes effleurant inconsciemment les bandanas qu’ils ont au cou.


Code par Cyani
avatar
Keela
Membres

Messages : 22
Date d'inscription : 12/12/2016
Age réel : 17
Localisation : Quelque part entre les ombres

Voir le profil de l'utilisateur http://nissafy.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [insérer ici titre subtil et original de rp] - feat Xelyera

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum