Chroniques d'Eladnas
Bienvenu(e), sur Eladnas ! Tu viens de poser ta patte dans un endroit qui t'es complètement inconnu, hostile. Veux-tu nous rejoindre et nous aider au sein du bon développement de cette ville dans un monde post-apocalyptique?
Dans ce cas là, nous t'attendons jeune recrue!

• À la recherche de solitude • ||Rp Libre||

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

• À la recherche de solitude • ||Rp Libre||

Message par Invité le Lun 19 Déc - 17:55


Gelka s’était levée à l’aube, réveillée par les doux rayons du Soleil qui étaient venu de sa fenêtre. Sa journée  allait être la même que les autre depuis qu’elle avait obtenu ce poste de Chef de Garde. Elle avait été faire le tour de la Muraille dans la matinée et avait été, comme d’habitude, assaillie de questions. Elle détestait ces abrutis incapables de prendre une décision tout seul. Parfois, ce métier était vraiment exaspérant. Quoi qu’il en soit, la première moitié de la journée avait passé à la vitesse d’un escargot. Et puis ces gardes du corps payés par sa mère qui la suivaient dans le moindre de ses mouvements, elle n’en pouvait plus. Elle ne pouvait rien faire sans l’ombre de ces Macogneurs devant et derrière elle. C’en était étouffant. Elle avait déjeuné en compagnie de ses collègues, mais, vers la fin du repas, profitant de l’absence de ses gardes du corps que mangeait eux aussi, elle s’était discrètement éclipsée pour être seule avec ses pensées. Elle était restée le plus possible dans les Quartiers Riches, sachant pertinemment qu’elle aurait attiré les regards, seule dans les Quartiers Pauvres. Elle avait franchi la Porte Est pour se retrouver seule près de la Rivière. Croiser un Noble seul dans ce coin de la ville était plus que rare. Elle savait bien que la zone était un nid à Hors-La-Loi qui se ferait un plaisir de lui faire la peau. Mais elle n’était pas une gamine, une petite fille de Politiciens qui courrait se réfugier dans les jupons de sa mère dès qu’un Pokémon qui ne faisait pas partie de la Noblesse s’approchait un peu trop d’elle. En effet, c’était affligeant ce que certains parents pouvaient raconter à leurs enfants aux sujets des Citoyens ordinaire pour décourager leur progéniture de les approcher. Oui, la nature des Pokémon pouvait vraiment être dégueulasse les uns envers les autres.

La jeune Noble s’assit dans l’herbe humide. Malgré le début de l’après-midi, l’air restait frais, et une légère brume flottait toujours dans l’air emplit de pollution. Elle fixait le cours d’eau clair des ses iris rouges, le regard absent. Cela lui arrivait très souvent de se retrouver seule avec ses questions existentielles. Pourquoi la vie pouvait-elle se montrer injuste ? Pourquoi certaines personnes devaient être supérieures à d’autre ? Et bien d’autre interrogations pouvant paraître futile à certains pour la simple raison que la réponse tombait sous le sens. « Parce que c’est ainsi ». Ces simples mots semblaient être le fondement même de leur société. Les Politiciens imposent leur despote collectif, les Citoyens obéissent et les Nobles, eux, sont « les protégés » des Politiciens. Ils ont des liens entre eux, donc ils échappent à la stupidité des lois des Politiciens. Et bien sur, ils y a ceux qui ont choisi de ne pas rentrer dans les moules. Les Hors-la-Loi. En un sens, l’Absol les admiraient. Elle admirait le courage qu’ils avaient de dire qu’ils n’étaient pas d’accord, qu’ils ne voulaient pas se soumettre à des lois qui ne leur plaisaient pas. Mais malheureusement, certains éprouvaient une haine tellement profonde envers cette société qu’ils étaient capables de tuer tout les Nobles et tout les Politiciens qu’ils croiseraient, même ceux qui n’avaient rien fait. Même les enfants. Elle soupira. Cette cité allait droit dans le mur. Il fallait prendre des mesures radicales pour faire en sorte que chaque personne puisse trouver sa place. Mais jamais les Politiciens ne renonceraient à leur place de choix. Enfin, peut-être que certains, si, mais ce serait tout ne de même un non catégorique pour la majorité d’entre eux.

Gelka ignorait depuis combien de temps elle laissait vagabonder ses pensées ainsi. En tout, on devait avoir remarquer son absence. Elle sentait qu’elle allait passer un sale quart d’heure en rentrait chez elle. Mais peux lui importait. Pour le moment, elle était seule et détendue. Enfin, peut-être pas si seule que ça…

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: • À la recherche de solitude • ||Rp Libre||

Message par Invité le Jeu 19 Jan - 1:45

A la cantine de la caserne, Rudag mangeait généralement seul dans un coin, sombre de préférence, afin de rester à l'abri des regards et d'avoir un minimum de paix sans qu'un bleu vienne lui demander comment il avait reçu cette grosse cicatrice ou qu'un haut gradé le toise du regard et ne lâche un reproche. Le reptincel ne comptait plus le nombre de blâme qu'il avait reçu. Si la ville n'avait pas désespéramment besoin de garde compétent, il aurait sûrement été viré. S'il n'avait pas été compétent, on se serait débarrassé de lui. Un jeune venu des coins les plus mal famés et misérable de la ville, c'était pas si rare, mais généralement ces derniers faisaient profil bas et se démenaient pour se faire bien voir. Certains y parvenaient bien. Mais Rudag n'était pas un lèche botte, il se tenait bien droit dans les siennes et personne ne pouvait le déchausser de son sens inébranlable de la justice.

Quand les baraqués qui faisaient bien rouler leurs quatre biceps firent leur entrée, entourant une absol a l'air si frêle à côté de ces géants, entrèrent dans la cantine, tous les regards se tournèrent vers eux une fraction de seconde avant de s'en désintéresser. Des gardes du corps, c'était pas si rare, les hauts gradés étaient souvent des descendants pistonnés de nobles, leurs existences méritaient tellement plus de protection que celle d'une bande d'orphelin dans les bas fonds. Et bien Rudag n'allait pas honorer cette noblesse de sa présence. Il termina sa bouillie de baie figuy composée à quatre vingt pour cent d'eau et se leva. Il déposa son assiette d'un geste dans les étagères de vaisselle sale derrière lesquels les pokemons de service faisaient la plonge.

Le reptincel se promena un peu dans la caserne avant de se décider à sortir pour faire une ronde en solitaire. Il ne s'encombrait pas de compagnon, c'était prendre le risque qu'on veuille faire du règlement sa priorité. Un règlement écrit par une élite, ce n'était qu'un condensé de règles débiles et restrictives qui désavantageaient forcément les plus pauvres.

C'est à ce moment là qu'il la vit. L'absol sortait de la caserne, seule. Il la fixa s'éloigner. Elle avait vraiment laissé ses gardes du corps pour sortir sans protection dans la ville ? Avec son pelage lustré et sa corne brillante ? Elle était pas un peu suicidaire sur les bords celle ci ?
Il attendit un peu pour voir si les mackogneurs allaient rattraper leur patronne. Voyant qu'ils ne se montraient pas, il soupira et emboîta nonchalamment le pas à la minette blanche. Ah ces capricieux de nobles, est-ce qu'ils se rendaient compte du travail qu'ils donnaient aux gardes ? Les plus à plaindre dans cette fugue étaient bien entendu les gardes du corps, qui allaient se faire remonter les bretelles comme les pauvres outils testostéronés qu'ils étaient. Forcément, quand on avait autant de muscles, on ne pouvait pas avoir de cervelle. Ces réducteurs de nobles, leur égoïsme plongeait la ville dans les ténèbres et ils étaient tellement centrés sur leurs petits nombrils qu'ils ne voyaient rien. Si bien que Rudag ne savait plus s'il suivait cette écervelée pour s'assurer qu'il ne lui arrive rien ou pour lui donner une bonne leçon.

Il marchait plusieurs mètres derrière elle, de sorte que ni elle ni les autres passants ne s’aperçoivent qu'il la filait. Ils sortirent de la ville, de mieux en mieux. C'était le royaume du danger ici, même pour les non nobles, alors pour une proprette comme elle, autant dire qu'elle se jetait droit dans les ennuis. Mais à quoi pouvait-elle bien penser ?

Elle s'arrêta devant la rivière. Si elle voulait de l'eau, la cantine lui en aurait servit la plus aseptisée, tandis que celle de la rivière était pleine d'une vie qu'aucun noble ne voudrait porter à sa bouche. Mais bien entendu, elle n'était pas là pour boire l'eau, juste la regarder. C'était un truc de noble ou un truc de fille ? Le doute fit hésiter Rudag. Il n'y connaissait pas grand chose aux filles, alors il se retrouvait toujours démunis quand il s'agissait d'elles. Il ne comprenait jamais leur façon d'agir et de penser, si bien qu'il se demandait si elles venaient du même monde que lui. En plus il fallait les traiter correctement, parce que sinon elles s'énervaient ou se mettaient à pleurer, et bien sur Rudag n'avait toujours pas compris quel "correctement" appliquer. Il les traitait comme il traitait les garçons et ça fonctionnait pas toujours très bien, pourtant beaucoup de filles voulaient justement qu'on les considère comme les égales des garçons.

Rudag tâcha de chasser ses doutes de ses pensées. S'il commençait à s'inquiéter pour ça, il ne s'en sortirait pas.
Puisqu'elle s'était arrêtée, il ne tarda pas à se retrouver à côté d'elle. Il s'assit à son tour, pour lui montrer qu'il ne lui voulait aucune crasse.
Il sentait bien qu'il devait dire quelque chose, maintenant que le contact avait été fait, mais parler n'était vraiment pas son truc. Qu'est-ce qu'il pouvait bien dire de toute façon ? Qu'il était garde et l'avait suivit ? Elle allait forcément mal le prendre. Qu'il valait mieux pas qu'elle reste ici toute seule ? Elle le savait sûrement. Et il ne parlait pas de la pluie et du beau temps, lui.
Alors il fit comme elle, il fixa l'eau de la rivière en tentant d'y voir quelque chose. Mais il n'y avait que l'eau transparente qui coulait sur le fond boueux couverts d'algues et de petits rochers polis par le courant. Elle allait sans doute engager la conversation, non ? La plupart des filles étaient de vrais moulins à parole après tout.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: • À la recherche de solitude • ||Rp Libre||

Message par Xelyera le Ven 10 Mar - 17:13

Up ?:3

_________________
Merci Keela pour cette superbe signa'! <3
P'tit clic ici:

(Pssst regardez ça c'est son DA 030 -->http://nissafy.deviantart.com/ et ce truc c'est le mien --> http://cyani-draws.deviantart.com/ )
avatar
Xelyera
Admin

Messages : 46
Date d'inscription : 26/11/2016
Age réel : 16

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: • À la recherche de solitude • ||Rp Libre||

Message par Xelyera le Dim 2 Avr - 17:40

J'archive.

_________________
Merci Keela pour cette superbe signa'! <3
P'tit clic ici:

(Pssst regardez ça c'est son DA 030 -->http://nissafy.deviantart.com/ et ce truc c'est le mien --> http://cyani-draws.deviantart.com/ )
avatar
Xelyera
Admin

Messages : 46
Date d'inscription : 26/11/2016
Age réel : 16

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: • À la recherche de solitude • ||Rp Libre||

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum