Chroniques d'Eladnas
Bienvenu(e), sur Eladnas ! Tu viens de poser ta patte dans un endroit qui t'es complètement inconnu, hostile. Veux-tu nous rejoindre et nous aider au sein du bon développement de cette ville dans un monde post-apocalyptique?
Dans ce cas là, nous t'attendons jeune recrue!

Petite balade en terrain hostile -Feat Keela [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Petite balade en terrain hostile -Feat Keela [Fini]

Message par Xelyera le Sam 7 Jan - 17:00



Dommage que les Évoli ne sachent pas voler.

Feat Keela

Finalement, l'ascension du Grand Escalier s'est déroulée sans problèmes. Nous sommes maintenant en plein dans la Ville Suspendue, et malgré sa capuche, je peux parfois voir le regard de Keela qui est déchiffrable sans problème, me disant clairement que ma vie a de très fortes chances de finir rapidement. En même temps, il y a de quoi être effrayée en étant au milieu de Nobles et surtout de Politiciens alors qu'on est recherchées, mais aucun Garde ne prête attention à nous, comme je le pensais. Je suppose qu'ils sont surtout là pour rassurer. En fait, je doute qu'il y ait grand-chose à craindre des Politiciens. Il y a tellement de Hors-la-loi dans la ville que la plupart ne sont probablement pas effrayés, d'autant plus que beaucoup ont l'air très puissants.
N'empêche, comme chaque fois que je viens ici, je suis émerveillée par la beauté des lieux. Enfin plutôt, impressionnée. Qui ne le serait pas, hormis les Politiciens qui y vivent? Des maisons qui semblent voler, séparées par des ponts en corde. Je me demande comment cela a put être construit, quand même. Soudain, un cri me sort de mes pensées. Je me retourne, et vois, sur la passerelle qu'on vient de traverser, un jeune Évoli accroché au bord. À côté, un petit Draby qui essaie de l'aider. D'ailleurs, cette passerelle... Bah elle tient plus très droit. Elle penche du côté de l'Évoli : du côté opposé au notre, une corde est détruite. Pourquoi? J'ai aperçu des Dracaufeu traverser des ponts plus petits ensemble, alors pourquoi celui-ci s'est-il cassé? Sans réfléchir davantage, ni faire attention à Keela, je fais demi-tour en courant. Lorsque je pose mes pattes sur les planches, qui semblent moins stables que tout à l'heure, je décide de ralentir. Courir secouerait tout, ce qui aurait de plus grandes chances de faire tomber le renardeau. Je m'approche doucement, légèrement baissée pour garder l'équilibre. J'espère que ça ne va pas lâcher totalement à cause de mon poids, sinon j'aurais tué deux enfants. Bon, d'accord, je suis moi-même une enfant et je mourrais aussi, mais quand même, cette perspective ne me tente pas le moins du monde. Je demande au Draby de se placer du côté opposé à l'Évoli, pour stabiliser un peu tout ça. De toute manière, si le renardeau tombe, le petit dragon n'aura probablement pas assez de force pour le retenir, même s'il agit assez vite.
J'inspire profondément, puis pousse un gros soupir, avant de me baisser doucement.

Code par Cyani (Xelyera)


Dernière édition par Xelyera le Dim 2 Avr - 20:34, édité 2 fois

_________________
Merci Keela pour cette superbe signa'! <3
P'tit clic ici:

(Pssst regardez ça c'est son DA 030 -->http://nissafy.deviantart.com/ et ce truc c'est le mien --> http://cyani-draws.deviantart.com/ )
avatar
Xelyera
Admin

Messages : 46
Date d'inscription : 26/11/2016
Age réel : 16

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite balade en terrain hostile -Feat Keela [Fini]

Message par Keela le Sam 7 Jan - 18:42



De justesse...
Feat une HÉROÏNE
Mais qu’est-ce qui m’a pris de l’écouter ?!  On est dans la gueule du loup, on va se faire arrêter en moins de deux ! Y a des gardes partout en plus… Mais pourquoi je lui ai fait confiance ? Dès qu’on n’est plus fourrées dans ce merdier, je l’étripe. Franchement, quelle idiote elle fait ! Et dire que je lui ai dit qu’elle était plus maligne qu’elle en avait l’air... !

Voilà les quelques phrases qui tournaient en boucle dans l’esprit de Keela alors qu’elle suivait la Médhyena dans la Ville Suspendue, en plein cœur des quartiers riches ; entre les escaliers insupportables et les gardes qui grouillaient, on pouvait dire que la Skitty n’était pas, mais alors pas du tout à l’aise. Elle n’avait qu’une envie : terminer le travail qu’avait commencé le Tranchodon trois semaines plus tôt. Mais évidemment, ici et maintenant, ce n’était pas possible. Terriblement nerveuse, elle tentait désespérément d’empêcher ses pattes de trembler, surtout lorsqu’elles franchissaient les ponts suspendus, qui, évidemment, étaient fins et un peu vacillants par moments. Keela se découvrait alors une pointe de vertige et, très vite, se mit à détester l’endroit et les trop grandes hauteurs. Obnubilée par sa peur de se faire attraper ou de tomber, elle ne profitait pas du tout du panorama pourtant très beau. Les bâtiments aériens, qui côtoyaient les nuages et faisaient profiter leurs habitants d’une vue magnifique sur le reste de la cité, se succédaient, et il semblait à Keela que c’était à l’infini.
Soudain, alors qu’elles venaient de traverser un énième pont et que Keela avait lancé un énième regard meurtrier à la Médhyena, un cri retentit juste derrière elles. La Skitty se retourna d’un bond et avisa un jeune Evoli, accroché au pont branlant, les membres postérieurs dans le vide, criant de terreur ; un petit Draby essayait désespérément de le secourir, paniqué. La Messagère bondit aussitôt au secours du petit pokémon, tentant de rétablir un équilibre sur le pont afin de relever l’enfant. Keela, elle, était figée ; son regard se tournait vers le vide aspirant qui l’effrayait, puis au petit Evoli qui lui rappelait terriblement quelqu’un. Un petit orphelin, adopté par un sans-abri, qui adorait lui grimper sur le dos. Il était amputé d'une patte, pauvre, affamé. Mais ses yeux brillaient toujours de la même façon lorsqu’elle lui rendait visite, avec ou sans argent. Il s’appelait Moriir, et, malgré ce qu’elle prétendait à propos de ne pas aimer les enfants, elle avait beaucoup d’affection pour ce petit. Soudain, un léger cri de terreur la secoua, lui rappelant qu’il lui fallait agir. Le Draby, livide d’effroi, fixait une corde, non loin de la Skitty. Celle-ci orienta son regard comme celui du petit, et remarqua que la corde était en train de céder. Elle se précipita vers la corde fragilisée… qui céda soudain. Heureusement, Keela était alors tout proche. Elle l’attrapa au vol dans sa gueule et serra les mâchoires, retenant le pont. Mais il était lourd et elle commençait doucement à glisser, entraînée par son poids. Par chance, sur le pont, la Médhyena reposait l’Evoli sur ses pattes, et bientôt, ils furent tous hors de danger et Keela put lâcher la corde, relâchant les muscles douloureux de sa mâchoire et se libérant du poids du pont et de ses passagers. Elle poussa un profond soupir, soulagée de s’éloigner du bord et que tout le monde soit sain et sauf. Elle se mit à l’écart pour maugréer tandis que la Messagère rassurait les petits avec quelques phrases chaleureuses. Soudain, alors que les enfants partaient après les avoir remerciées, Keela avisa quelques gardes qui s’approchaient de l'autre côté du pont. La Skitty se plaça à côté de la Médhyena, la queue fouettant l'air.

« Il faut qu’on parte, maintenant ! Allez, dépêchons, lui souffla-t-elle avant d’ajouter sur un ton sifflant : Et j’espère pour toi qu’on en a bientôt fini dans ce maudit quartier. Dois-je te rappeler que je t’ai demandé un chemin rapide ? Alors on se bouge les fesses. »

Elle se mit en route sans même attendre la Messagère ; soudain elle s’arrêta et lui lança dans un sourire avant de repartir :

« Au fait, joli travail là-bas, gamine. »

Code par Cyani
avatar
Keela
Membres

Messages : 22
Date d'inscription : 12/12/2016
Age réel : 17
Localisation : Quelque part entre les ombres

Voir le profil de l'utilisateur http://nissafy.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite balade en terrain hostile -Feat Keela [Fini]

Message par Xelyera le Sam 7 Jan - 20:52



I believe I can fly! Quelle idée moisie.

Feat Keela

Je parviens à saisir le cou de l'Évoli entre mes crocs. J'ignore si c'est uniquement sa fourrure ou non, mais j'arrive aussi à le remonter sur les planches, où il s'effondre. Puis je sens la passerelle bouger brusquement, avant de se stabiliser. Je regarde autour de moi, avant de remarquer Keela qui tient une corde entre les dents... La corde qui tient la passerelle en fait.
Je pousse les petits du museau, leur disant de se dépêcher. Nous sommes plus proches de Keela que de l'autre côté, et de toute manière je perdrais beaucoup de temps si je devais contourner cette passerelle depuis là-bas. Les petits cours et je les suis rapidement, essayant de ne pas trop faire bouger le pont. On finit par arriver aux côtés de la Skitty en vie, tandis qu'elle lâche la corde, visiblement soulagée. Elle soupire et s'écarte en grommelant, pendant que je rassure les enfants. Surtout l'Évoli, tremblant. Après quelques minutes, tous deux me remercient avant de s'éloigner, puis Keela me lance:

« Il faut qu’on parte, maintenant ! Allez, dépêchons. Et j’espère pour toi qu’on en a bientôt fini dans ce maudit quartier. Dois-je te rappeler que je t’ai demandé un chemin rapide ? Alors on se bouge les fesses. »

Elle accentue bien le mot "rapide", et je peux sentir son agacement. Je remarque un Garde non loin. Pas bon ça, pas du tout. Je m'apprête à répliquer, mais elle repart rapidement. Je la rejoins, et dit en s'arrêtant quelques secondes, souriante:

« Au fait, joli travail là-bas, gamine. »

«Merci. Et crois-moi, c'est plus rapide de passer par là que de passer par la case "arrestation".»

Le soleil est en train de se coucher lorsque je repère enfin le bâtiment en ruines que je cherchait. Il y a peu de monde aux alentours, surtout qu'on est plutôt au bord de la Ville Suspendue, donc je me permet de courir, sans me soucier de surprendre la Skitty.
Ce fameux bâtiment est un immeuble dont le toit a été détruit, très proche, presque collé à celui où Keela et moi sommes. Il y a un tas de déchets divers à son sommet -peut-être l'une des décharges des Politiciens?-, et mon frère et moi passons souvent par là pour rentrer. J'inspire, puis expire longuement. Je jette un regard à la féline et lui lance:

«Chemin rapide et sûr. J'espère que t'as pas peur du vide! Regarde pas en bas, c'est tout ce que je peux te dire.»

Je m'approche du bord et regarde en contrebas, contrevenant à mes propres conseils. Je relève la tête, prend un peu de recul, et court aussi vite que possible. Je ferme les yeux. J'ai l'impression de voler une fraction de seconde, juste le temps d'avoir peur, avant de m'écraser pitoyablement au milieu des déchets. Souvent, il y a du tissus déchiré. Apparemment, aujourd'hui, ils ont privilégié le gaspillage de nourriture. C'est donc couverte de moisi que je m'éloigne, avant de regarder Keela dans les yeux et de lui crier:

«À toi! Oublies pas de prendre de l'élan!»

Je me secoue ensuite, essayant d'enlever au moins une partie des aliments moisis de ma fourrure. Je suis dégoûtée de voir la quantité de nourriture que jettent les Politiciens... Quand je pense au nombre de personnes ne mangeant pas à leur faim, ou même pas du tout! Dégoûtée, je lâche un léger grognement, puis je m'assois pour attendre la Skitty.

Code par Cyani (Xelyera)

_________________
Merci Keela pour cette superbe signa'! <3
P'tit clic ici:

(Pssst regardez ça c'est son DA 030 -->http://nissafy.deviantart.com/ et ce truc c'est le mien --> http://cyani-draws.deviantart.com/ )
avatar
Xelyera
Admin

Messages : 46
Date d'inscription : 26/11/2016
Age réel : 16

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite balade en terrain hostile -Feat Keela [Fini]

Message par Keela le Sam 7 Jan - 22:37



Le saut de l'ange rose
Feat une grande malade qui, en plus maintenant, empeste
« Merci. Et crois-moi, c’est plus rapide de passer par là que de passer par la case ‘‘arrestation’’ », répondit la Médhyena.

Keela arbora une moue boudeuse, grommelant dans ses moustaches « ça c’est toi qui le dit », mais continua de suivre sa guide sans protester davantage. Elle leva le museau vers le ciel, le beau ciel orangé au soleil lumineux rasant la cime des bâtiments, et se sentit dépassée. Par les évènements, par le temps qui filait comme l’eau d’une rivière entre ses pattes. Tout allait bien trop vite… Et si quelqu’un, là-bas, était mort de faim parce qu’elle n’était pas arrivée à temps ? Elle s’apprêtait à le reprocher à la Messagère, lorsque celle-ci s’élança en courant vers un bâtiment à l’air ancien. Sans doute paraissait-il si vieux car personne n’en prenait soin ; le toit détruit tombait en ruines, et une odeur de poussière et de déchets s’en échappait. La Skitty se mit à courir pour ne pas perdre la hyène de vue. Elle remarqua que dans le soleil couchant, la fourrure grise de sa guide se paraît d’un doré luisant. Cette dernière s’arrêta soudainement à l’entrée et respira profondément.

« Chemin rapide et sûr. J’espère que t’as pas peur du vide ! Regarde pas en bas, c’est tout ce que je peux te dire. »

À ces mots, la hors-la-loi tressaillit et foudroya sa guide du regard. L’avait-elle fait exprès en remarquant qu’elle n’aimait pas trop les hauteurs comme celles de la Ville Suspendue ? À moins qu’elle ne soit juste sarcastique. Tss, tss… Décidément, cette gamine avait décidé de la caresser à rebrousse-poil. La Skitty esquissa un petit sourire. Elle commençait à apprécier la répartie de la Médhyena. Cette dernière, d’ailleurs, était penchée au bord du gouffre. Elle semble regarder en bas, ce qui intrigua Keela. Ne venait-elle pas juste de dire qu’il fallait faire le contraire ? Soudain, la Messagère se redressa et recula avant de piquer un sprint et de bondir par-dessus le vide. Elle atterrit de l’autre côté, en plein dans une pile de déchets alimentaires qui empestait. Elle se releva et s’extirpa des ordures pour soutenir le regard de la Skitty et lui crier :

« À toi ! Oublie pas de prendre de l’élan ! »

La hors-la-loi poussa un feulement agacé à l’intention de la Médhyena puis se recula et se tapit au sol, préparant son saut. Puis brusquement s’élança et bondit. Pendant un instant de flottement durant le saut, son cœur se glaça dans sa poitrine, mais elle atterrit sans problème sur ses pattes, avec la grâce due à son statut de félin. Elle poussa un profond soupir puis, sans se retourner, cracha :

« J’aurai ta peau pour ça. »

Elle s’ébroua et fronça le museau devant la puanteur de l’endroit et de la Médhyena, qui y était tombée. Enfin, elle avisa les déchets qui l’entouraient et jeta un regard triste à toute la nourriture entreposée là, gâchée. Et dire que si toute cette nourriture, au lieu d’être jetée, était envoyée aux pauvres, elle pourrait sauver tellement de vies… Elle se rembrunit soudain, songeant que les Nobles ne voyaient jamais plus que leur nombril, et que c’était probablement inutile de rêver à un monde meilleur. Quel gâchis… Elle soupira, et finalement se dirigea vers la sortie en grondant furieusement :

« J’en ai ma claque. Tirons-nous d’ici. »

Code par Cyani
avatar
Keela
Membres

Messages : 22
Date d'inscription : 12/12/2016
Age réel : 17
Localisation : Quelque part entre les ombres

Voir le profil de l'utilisateur http://nissafy.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite balade en terrain hostile -Feat Keela [Fini]

Message par Xelyera le Dim 8 Jan - 15:44



Satisfaite ou remboursée!

Feat une personne pas du tout exigeante.

Keela feule, avant de me suivre. Elle retombe gracieusement sur ses pattes, contrairement à moi qui m'était vautrée misérablement dans les déchets.

« J’aurai ta peau pour ça. » crache-t-elle sans prendre la peine de me regarder. Elle s'ébroue ensuite, avant de regarder le tas derrière nous, puis lâche un soupir, avant de me dire en se dirigeant vers la sortie, énervée:

« J’en ai ma claque. Tirons-nous d’ici. »

Je la rattrape, et réplique avant de passer devant:

«Tu crois que j'en ai pas marre, moi? De base, je voulais juste donner une putain d'enveloppe à un crétin dans les Mines, et je me retrouve à te guider dans la moitié de la ville. »

Je soupire.

«Bon. Je t'ai montré un raccourci, plus ou moins sûr, et tu n'as pas perdu ta sacoche. Dans quelques mètres, on aura atteint les Quartier Pauvres. Le sud, je suppose que tu t'en doutes?» j'ajoute.

Je marque une pause avant de demander:

«Y'a un endroit précis où tu veux aller, ou pas?»

Enfin. Cette journée pourrie est peut-être enfin finie? Au final, la Skitty n'est pas si méchante. Mais répéter en boucle qu'elle va me tuer, ça commence sérieusement à me lasser.
D'ailleurs, je ne sais pas si je vais être vraiment recherchée. Est-ce une bonne idée de rentrer chez moi? J'en sais rien. J'ai juste envie de dormir... Et de manger, comme en témoigne mon estomac gargouillant, qui attend patiemment depuis ce matin d'être rempli.

Code par Cyani (Xelyera)


Dernière édition par Xelyera le Dim 8 Jan - 18:14, édité 1 fois

_________________
Merci Keela pour cette superbe signa'! <3
P'tit clic ici:

(Pssst regardez ça c'est son DA 030 -->http://nissafy.deviantart.com/ et ce truc c'est le mien --> http://cyani-draws.deviantart.com/ )
avatar
Xelyera
Admin

Messages : 46
Date d'inscription : 26/11/2016
Age réel : 16

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite balade en terrain hostile -Feat Keela [Fini]

Message par Keela le Dim 8 Jan - 17:49



Enfin arrivées... Pas trop tôt.
Feat une gamine qui dit des choses très drôles
La Médhyena la rattrapa et répliqua, l’air presque aussi énervée et frustrée que la Skitty :

« Tu crois que j’en ai pas marre, moi ? De base, je voulais juste donner une putain d’enveloppe à un crétin dans les Mines, et je me retrouve à te guider dans la moitié de la ville. »

Elle poussa un soupir, comme si cela était la plus difficile et insupportable tâche qu’elle ait dû accomplir de toute sa vie. Keela manqua de lui crier dessus. La Messagère croyait-elle donc qu’elle était la seule dont l’emploi du temps avait été bouleversé ? Qu’elle était la seule que ce voyage en duo agaçait ? Elle, Keela, aurait déjà dû être passée aux quartiers pauvres distribuer de l’argent, sans être recherchée par la moitié de la sécurité de la ville et avec toutes ses sphères, et puis de retour dans les Mines pour dîner avec son frère. Mais non, au lieu de ça, elle devait se coltiner la Messagère qui la guidait par des voies dangereuses et pas forcément très rapides, tout ça parce qu’elle, à cause de sa maladresse, avait révélé son identité à tout le Hall. Cette dernière lança après avoir marqué une petite pause :

« Bon. Je t’ai montré un raccourci, plus ou moins sûr, et tu n’as pas perdu ta sacoche. Dans quelques mètres, on aura atteint les Quartiers Pauvres. Le sud, je suppose que tu t’en doutes ? »

La hors-la-loi eut un petit rire. Un raccourci ? Plus ou moins sûr ? Mais oui, bien sûr… Elle croyait en ses rêves, celle-là… Cependant, la Médhyena avait raison sur le reste des points : elle avait sa sacoche, et rien d’autre n’en était tombé, ce qui était plutôt une bonne nouvelle, et elle était tout proche des quartiers pauvres, enfin.  En regardant les environs, elle reconnut finalement le chemin à emprunter, les bâtiments familiers et l’odeur si reconnaissable du coin, et poussa un soupir de soulagement, presque souriante sous sa capuche.

« Y a un endroit précis où tu veux aller, ou pas ? » lui demanda alors la Messagère.

Keela dut se retenir pour ne pas éclater de rire, surtout en entendant le "ou pas". Que croyait-elle donc insinuer ? Que Keela était là en touriste ? Elle retira sa capuche et se dirigea vers le chemin qu’elle connaissait en répondant sur un ton rieur :

« Ce n’est pas parce que je t’ai demandée de me montrer des passages cachés que je ne sais pas où je vais. Je connais bien le coin, et j’y connais beaucoup de monde. »

Elle entra dans les quartiers pauvres en trottinant, profitant du calme et de l’air qui venait caresser ses oreilles, trop souvent cachées sous sa capuche lorsqu’elle n’était pas sous terre. Elles croisèrent plusieurs gardes, qui jetèrent à Keela des regards menaçants, mais la Skitty les ignora royalement, sachant qu’ils n’oseraient pas l’attaquer lorsque tous les habitants du coin l’appréciaient et la défendraient en cas de confrontation. C’est presque si elle ne leur tirait pas la langue lorsqu’elle soutenait leur regard de façon insolente en haussant les sourcils, l’air de dire : « un problème ? » Elle fit quelques signes de tête aux habitants qu’elle connaissait ; elle se dirigeait déjà vers le lieu de sa première livraison d'argent. Keela finit par se retourner vers la Médhyena, commençant à se demander pourquoi elle continuait de lui coller aux basques, et déclara :

« À vrai dire, j’ai plusieurs endroits à visiter. Je sais très bien où ils sont, et puis je ne veux pas t’imposer plus de marche en ma compagnie, alors merci de m’avoir accompagnée, mais maintenant tu peux rentrer chez toi. Ta famille doit t’attendre, et ton ventre crie famine. Je n’entends plus que ça depuis des heures et ça devient lassant », finit-elle par grogner.

Elle remua la queue en guise de salut et poursuivit sa route.

Code par Cyani


Dernière édition par Keela le Lun 9 Jan - 18:54, édité 1 fois
avatar
Keela
Membres

Messages : 22
Date d'inscription : 12/12/2016
Age réel : 17
Localisation : Quelque part entre les ombres

Voir le profil de l'utilisateur http://nissafy.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite balade en terrain hostile -Feat Keela [Fini]

Message par Xelyera le Dim 8 Jan - 18:42



Comme on se retrouve! Ah, ah...

Feat un chat rose qui m'apporte décidément bien des ennuis.

« Ce n’est pas parce que je t’ai demandée de me montrer des passages cachés que je ne sais pas où je vais. Je connais bien le coin, et j’y connais beaucoup de monde. » réplique la féline.

Je crois bien qu'elle a mal compris ma question. Bon, vu comme elle était formulée, je peux comprendre. M'enfin on s'en fout, elle m'a quand même en partie répondu : elle n'a plus besoin de moi. Bonne nouvelle.
C'est sans problème qu'on traverse les Quartiers Pauvres, Keela ne fuyant pas du tout les quelques Gardes qu'on croise. Je me demande bien pourquoi. Peut-être tout simplement parce qu'elle est plus forte qu'eux? Bah, peu importe. Je suis bientôt débarrassée d'elle, et j'en suis pas mécontente. Enfin, ce serait encore mieux si on allait pas dans la même direction. Car oui, je vais chez moi, mais on suit toutes les deux la même route. D'ailleurs, la Skitty, qui remarque que je prend le même chemin qu'elle, me lance de manière peu aimable:

« À vrai dire, j’ai plusieurs endroits à visiter. Je sais très bien où ils sont, et puis je ne veux pas t’imposer plus de marche en ma compagnie, alors merci de m’avoir accompagnée, mais maintenant tu peux rentrer chez toi. Ta famille doit t’attendre, et ton ventre crie famine. Je n’entends plus que ça depuis des heures et ça devient lassant »

Elle continue ensuite sans me calculer davantage. Je trouve cette situation un peu comique, quand même. Je lui lance, amusée:

«Qu'est-ce-que tu crois que je fais?»

Puis, souriant, je me mets à courir et la distance en la frôlant. Enfin tranquille, et bientôt chez moi! Finalement, je suis toujours en vie. Même si je vais probablement devenir sourde avant la fin de la soirée vu l'engueulade que je vais me prendre. Je ne ramène pas d'argent, je rentre tard et j'ai été vue en compagnie d'une Hors-la-loi, que demande le peuple? Après avoir parcouru quelques mètres, je vois la petite ruelle menant à chez moi, et vire donc brusquement à droite. Cependant, en arrivant devant l'immeuble, je remarque un petit groupe de Pokémon devant la porte. Je pile. Certains se tournent vers moi. Je regarde un peu mieux. L'un d'eux ressemble étrangement à un Caninos.

«Oh, oh...» je lâche, inquiète, commençant à faire marche arrière.

«Xelyera, complice de la Hors-la-loi Keela, vous êtes en état d'arrestation.» lâche le Caninos, qui n'est nul autre que celui que j'ai croisé au Hall. Là, je suis mal barrée. Vraiment mal barrée...

Code par Cyani (Xelyera)

_________________
Merci Keela pour cette superbe signa'! <3
P'tit clic ici:

(Pssst regardez ça c'est son DA 030 -->http://nissafy.deviantart.com/ et ce truc c'est le mien --> http://cyani-draws.deviantart.com/ )
avatar
Xelyera
Admin

Messages : 46
Date d'inscription : 26/11/2016
Age réel : 16

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite balade en terrain hostile -Feat Keela [Fini]

Message par Keela le Dim 8 Jan - 21:09



J'espère que vous avez un bon assureur !
Feat une petite Xely et un Ursaring à la voix ridicule
La Médhyena, pourtant, continua de la suivre pendant encore quelques secondes, ce qui agaça Keela ; soudain, la hyène lança d’un ton amusé :

« Qu’est-ce que tu crois que je fais ? »

La Skitty stoppa, surprise, avant de souffler d’un air exaspéré en voyant la petite Messagère la dépasser en courant, un grand sourire étirant ses babines. La hors-la-loi leva les yeux au ciel et poursuivit sa route, sur les traces de la Médhyena, qu’elle aperçut au loin prendre un virage serré sur la droite. Keela continua de trottiner tranquillement, le capuchon relevé ; elle passait devant la rue qu’avait prise la Messagère et ne put s’empêcher de jeter un coup d’œil. Elle se figea, stupéfaite. Trois gardes se tenaient devant un immeuble, et fixaient la jeune Médhyena d’un air mauvais. L’un deux, un Caninos aux oreilles déchirées, qu’elle reconnut pour l’avoir vu dans le Hall plus tôt dans la journée, s’avança et gronda :

« Xelyera, complice de la Hors-la-loi Keela, vous êtes en état d’arrestation. »

Keela réalisa soudain que c’était la première fois qu’elle entendait le nom de la Médhyena. Xelyera, hein ? Pas mal. Un peu long à son goût, mais pas mal du tout. La Skitty, cependant, n’eut pas l’occasion de penser plus longuement au prénom de son ancienne guide, qui d’ailleurs n’en menait pas large et reculait doucement face aux forces de l’ordre, car un autre garde, un grand Ursaring au visage qui n’inspirait pas vraiment confiance, l’aperçut et cria d’une voix suraigüe et ridicule pour un être de sa corpulence :

« Vous, Hors-la-loi Keela ! Arrêtez-vous tout de suite ! »

La Skitty soupira. Décidément, cette gamine ne lui attirait que des ennuis, ces temps-ci. Cependant, Keela n’eut pas peur, au contraire. Elle avait envie d’une bonne baston ; cela faisait longtemps qu’elle ne s’était pas battue et voulait se dérouiller. Elle s’approcha et se plaça près de Xelyera avant de s’esclaffer bruyamment et de répondre d’un air insolent au grand ours à la voix si ridicule :

« C’est ça, gros lard. Mais dis-moi, c’est de naissance cette voix ? Tu n’as pas mué ? »

Elle avait conscience qu’en le cherchant comme ça, elle ne réussirait qu’à l’énerver. Mais elle savait aussi que lors d’un combat, celui qui perd son sang-froid n’a aucune chance de remporter la victoire. L’Ursaring, furieux, poussa un grondement et se jeta sur elle, tentant de la frapper de son énorme patte griffue ; pendant ce temps, le Caninos et l’autre garde, un Mentali qui avait une tête de stagiaire, se jetaient sur Xelyera. La Skitty esquiva l’Ursaring et lança, faisant des rimes sans même s’en rendre compte dans le feu de l’action :

« Hé, Xely ! Je te laisse ces deux-là, réduis-les en charpie ! »

Keela esquiva un autre coup de l’ours et disparut sous terre en retombant. Grâce aux vibrations du sol, elle ressortit d’un bond, frappant l’ours de plein fouet, qui posa un genou à terre en grognant. La Skitty ne lui laissa pas de répit et attaqua de nouveau avec une Onde de Choc qui fit vibrer la terre sous ses coussinets. Le grand ours tituba en arrière puis se redressa d’un coup et se jeta sur elle ; il utilisa Tranche, touchant la Skitty en plein visage. Elle tomba sous la puissance de l’impact, une balafre sanglante traversant son visage du sourcil gauche à la joue droite. Furieuse, elle bondit sur ses pattes et Feinta en crachant, en profitant pour frapper le museau de l’ours, qui tenta d’utiliser Tranche de nouveau. Keela l’esquiva, mais de justesse, sentant un courant d’air vif frôler les poils de sa queue. Elle disparut sous terre de nouveau et réapparut dans le dos de l’ours. Il n’eut pas le temps de se retourner que Keela lançait un Laser Glace furieux. Coup de chance, l’attaque, critique, frappa l’ours en pleine colonne vertébrale et le fit basculer en arrière, KO.  La Skitty feula, essuyant de sa patte le sang qui maculait son museau :

« Amateur. »

Elle se tourna alors vers la Médhyena et constata avec satisfaction qu’elle s’en tirait bien. Le Mentali, grandement désavantagé par son inexpérience et son type, était déjà KO. Quant à l’autre, il tenait à peine sur ses pattes que Xelyera l’acheva sans difficulté. La Skitty s’approcha d’elle et lui lança en lui donnant une bourrade de l’épaule :

« Joli travail, Xely. Mais maintenant ils vont vraiment te croire ma complice. »

Elle jeta un coup d’œil à l’immeuble où, de toute évidence, la Messagère habitait avec sa famille, et souffla d’un ton presque compatissant :

« Ils savent où tu vis… J’ai bien peur que tu n’aies bientôt plus le choix… »

Code par Cyani


Dernière édition par Keela le Dim 8 Jan - 22:06, édité 1 fois
avatar
Keela
Membres

Messages : 22
Date d'inscription : 12/12/2016
Age réel : 17
Localisation : Quelque part entre les ombres

Voir le profil de l'utilisateur http://nissafy.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite balade en terrain hostile -Feat Keela [Fini]

Message par Xelyera le Dim 8 Jan - 22:06



Poutrage de gueules dans les règles de l'art

Feat un chat rose dopé

L'un des Gardes, un Ursaring, hurle d'une voix trop aiguë et stridente:

« Vous, Hors-la-loi Keela ! Arrêtez-vous tout de suite ! »
Je jette un œil en arrière, et en effet, je vois la Skitty s'approcher et se placer à côté de moi. Rigolant, elle lance:

« C’est ça, gros lard. Mais dis-moi, c’est de naissance cette voix ? Tu n’as pas mué ? »

Je me retiens à grand peine de rire aussi. J'suis déjà suffisamment mal barrée, et elle aussi d'ailleurs, sans avoir besoin d'énerver l'ours. Il lâche un grondement avant de foncer vers Keela, essayant de la frapper d'une patte.
Je vois le Caninos, ainsi qu'un Mentali qui m'attaquent tandis que la Skitty évite l'Ursaring, et me lance:


« Hé, Xely ! Je te laisse ces deux-là, réduis-les en charpie ! »


Xely? Je mets quelques secondes avant de comprendre qu'elle parle de moi. Bien sûr, elle a dû entendre mon nom quand le Caninos a dit qu'il m'arrêtait!
Sortant de mes pensées, je me décale pour éviter les deux Gardes qui se jettent sur moi. Je commence par utiliser Morsure sur le Mentali, qui est le moins susceptible de m'enquiquiner. Mais celui-ci esquive tandis que le Caninos lance une attaque Flammèche, qui me grille quelques poils car je ne l'évite pas assez rapidement. Le félin enchaîne avec Vive attaque, que je me prends de plein fouet. Agacée, je Gronde et me jette sur lui, encore et toujours avec Morsure. Il n'est pas loin de s'effondrer.
Le chien de feu, ayant comprit qu'il valait mieux ne pas être trop près, utilise de nouveau Flammèche, que j'évite... Et c'est donc le Mentali, juste derrière moi, qui se prend l'attaque en pleine face, et tombe au sol, K-O. Grondant à nouveau, je fonce sur le Caninos et l'envoie bouler avec Charge. Je le met finalement au tapis avec une dernière Morsure. Quels nuls, battus par une simple Messagère.
Keela s'approche de moi, le visage parcouru d'une balafre ensanglantée, et me donne un coup d'épaule, avant de dire:

« Joli travail, Xely. Mais maintenant ils vont vraiment te croire ma complice. »
« Ils savent où tu vis… J’ai bien peur que tu n’aies bientôt plus le choix… » ajoute-t-elle.
«Merci pour l'aide.» je lui réponds simplement.

Je ne la questionne pas sur sa blessure, ce serait inutile.
Je m'avance ensuite vers Oni et ma mère, posté devant la porte. Tous deux, inquiets, me demandent où j'étais et ce que me voulaient les Gardes. Riant nerveusement, je lâche:

«Euh...Ah ah, euh... Désolée, j'ai pas le temps de vous expliquer. Mais, euuuh... Vous inquiétez pas, vous saurez bientôt, hein.»

Ne leur laissant pas le temps de répliquer quoi que ce soit, j'ajoute:

«Je dois y aller, ou vous serez vraiment dans les ennuis jusqu'au cou...»

Ma mère hoche la tête d'un air triste, pendant que mon frère me fixe d'un air furieux. Ce n'est pas la première fois que je me barre brusquement, mais les Gardes à ma recherche, c'est assez... Inhabituel, on va dire.
Ne sachant pas où aller, et ayant toujours une dette à rembourser, je m'approche de Keela et lui demande:

«Y'aurait quelque chose que j'peux faire pour t'aider? T'as parlé d'affaire de vie ou de mort tout à l'heure. Puis c'est pas comme si j'avais vraiment quelque chose à faire, maintenant.»
Évidemment, si elle m'envoie bouler, ça ne me posera pas problème, j'aurais enfin la paix. Mais si ce qu'elle a à faire est réellement important, un peu d'aide pourrait ne pas être de trop, je suppose.

Code par Cyani (Xelyera)

_________________
Merci Keela pour cette superbe signa'! <3
P'tit clic ici:

(Pssst regardez ça c'est son DA 030 -->http://nissafy.deviantart.com/ et ce truc c'est le mien --> http://cyani-draws.deviantart.com/ )
avatar
Xelyera
Admin

Messages : 46
Date d'inscription : 26/11/2016
Age réel : 16

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite balade en terrain hostile -Feat Keela [Fini]

Message par Keela le Lun 9 Jan - 19:02



Une Messagère et une Hors-la-loi transformées en livreuses (mais pas de pizzas... j'ai faim.)
Feat Xely
« Merci pour ton aide », répondit Xelyera, l'air absent, comme si elle n’avait pas entendu ce qu’avait dit la Skitty.

La Médhyena se dirigea alors vers deux personnes, sa famille sans doute. Une grande Grahyèna, sa mère sans aucun doute, et un autre Grahyèna, mâle, qui semblait un peu plus âgé que la Messagère, probablement son grand frère. Elle remarqua d’ailleurs que celui-ci avait le bout de la queue blanc comme la neige. Leurs yeux luisaient d’inquiétude et ceux de la mère ne quittaient pas les corps des gardes évanouis. La Messagère tentait de les rassurer et leur parla, la voix tremblant de nervosité. Pendant ce temps, la Skitty eut le temps de nettoyer sa blessure au museau et de faire les poches des trois pokémons KO. Jackpot ! Elle récolta deux Pièces et quatre Jetons dans les affaires des gardes, ce qui lui faisait en tout trois Sphères, huit Pièces et six Jetons. Sifflotant de satisfaction, Keela rangea soigneusement tout ça dans son sac. Puis elle leva le museau vers le ciel. Elle devait se dépêcher si elle voulait voir Moriir avant la nuit. Elle poussa un soupir et bondit sur ses pattes, prête à partir. Elle jeta un petit regard à Xelyera, qui affrontait le regard triste de sa mère et celui, furieux, de son frère. Soudain, la Messagère s’approcha de Keela et lui demanda :

« Y aurait quelque chose que j’peux faire pour t’aider ? T’as parlé d’affaire de vie ou de mort tout à l’heure. Puis c’est pas comme si j’avais vraiment quelque chose à faire maintenant. »

La Skitty l’observa longuement, réfléchissant. Elle l’avait plus ou moins poussée à quitter sa maison ; c’était pour le mieux, elle le savait, mais à présent elle se sentait un peu responsable de la gamine. Elle jeta un coup d’œil au ciel de nouveau ; le temps filait à une vitesse ahurissante, et elle devait apporter de l’argent aux sans-abris. Une idée lui traversa l’esprit, qui la fit esquisser un petit sourire. Cependant, la Médhyena serait-elle digne de confiance ? Et si cette dernière s’enfuyait avec ce que la hors-la-loi souhaitait lui confier ? Elle hésita longuement puis commença à s’éloigner de l’immeuble en enjambant le corps du Caninos. Elle fit un signe de la queue pour inviter la Messagère à la suivre, puis lui expliqua d’un ton très sérieux :

« Bon, écoute-moi bien. J’ai une mission pour toi. Tu dois te rendre quelque part avec… une livraison spéciale. Tu dois y être habituée, avec ton métier, alors je m’attends à du professionnalisme de ta part. »

Keela décrivit l’itinéraire à Xelyera, puis lui donna une adresse où elles pourraient se donner rendez-vous après la livraison de la Messagère, qui finit par hocher la tête. Parfait. Elle inspira profondément et sortit de son sac une sphère, qu’elle tendit à la Médhyena.

« Tu dois donner ça à la personne que tu trouveras là-bas. C’est un Pharamp, il se nomme Beacon. Dis-lui que tu viens de ma part, et il ne t’attaquera pas. Il est… plutôt méfiant depuis son… accident. Un garde l’a roué de coups et… disons qu’il n’en est pas sorti indemne. Depuis, il n’est pas très accueillant envers ceux qu’il ne connaît pas. M’enfin, tu verras bien sur place. »

Avant que la Médhyena ne parte, elle la retint et lui souffla sur un ton sifflant :

« Et si j’apprends que Beacon n’a pas reçu cette Sphère, je mettrai la moitié de la ville à tes trousses pour te le faire payer… ou mieux, je me ferai rembourser auprès de ta petite famille. Compris ? Ne traîne pas en route. »

Une fois la Messagère partie, Keela s’élança au pas de course. Elle remit la seconde sphère et trois pièces à un couple de Lockpins et leurs deux enfants qui vivaient à la rue ; elle offrit trois pièces à un Mangriff solitaire qui dormait sous un carton sale ; les deux dernières pièces allèrent à un Demolosse estropié qui vivait dans un petit cabanon branlant. Elle gardait la Sphère pour la famille de Moriir, et les quelques Jetons pour elle-même et son frère. Malgré leurs bonnes actions, il fallait bien qu’ils se nourrissent… Puis, ravie d’avoir pu distribuer tout l’argent aussi vite, elle se dirigea vers la petite cabane faite de carton et de planches, où vivait Moriir, le petit Evoli, et son père adoptif Kaar, un Persian. C’était là, devant leur petite maison improvisée, qu’elle avait donné rendez-vous à Xelyera, qui ne devrait plus tarder d’ailleurs. Peut-être avait-elle discuté un peu avec Beacon ? Ou alors elle s’était perdue, ce qui agacerait fortement la Skitty. Elle préférait ne pas envisager l’hypothèse qu’elle ait pu fuir avec l’argent… Keela leva les yeux vers le ciel qui s’assombrissait ; déjà, une étoile était apparue. À quelques mètres devant elle, elle avisa la maison de Moriir. Soudain, elle entendit des pas précipités et se retourna. C’était la Médhyena, qui avait rempli sa mission. La hors-la-loi poussa un petit soupir de soulagement discret et lança gaiement :

« J’espère que ta rencontre avec Beacon s’est bien passée. J’ai une dernière personne à voir avant de rentrer. Tu peux attendre ici, ou me suivre, c’est comme tu le souhaites. »

La Skitty se dirigea alors vers la petite cabane.

Code par Cyani
avatar
Keela
Membres

Messages : 22
Date d'inscription : 12/12/2016
Age réel : 17
Localisation : Quelque part entre les ombres

Voir le profil de l'utilisateur http://nissafy.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite balade en terrain hostile -Feat Keela [Fini]

Message par Xelyera le Lun 9 Jan - 21:53



Une fois virée, je peux faire mon boulot!

Feat un promontoire.

Keela, en pleine réflexion, met un petit moment à me répondre. Je peux comprendre, toute la journée on n'a demandé qu'à se séparer et là, d'un seul coup, je propose mon aide pour une tâche dont j'ignore la nature. Elle se serait énervée que ça ne m'aurait pas étonnée. Je regarde le sol, attendant patiemment sa réponse. Puis elle dit, me faisant relever la tête:

« Bon, écoute-moi bien. J’ai une mission pour toi. Tu dois te rendre quelque part avec… une livraison spéciale. Tu dois y être habituée, avec ton métier, alors je m’attends à du professionnalisme de ta part. »

Je la regarde dans les yeux, toute ouïe. Évidemment que je ferais preuve de professionnalisme. J'ai beau ne plus être Messagère, et ce seulement depuis quelques heures, je considère qu'on peut se fier à moi. Elle m'indique quelle route je dois suivre, et m'annonce où elle m'attendra. Toujours à l'écoute, je hoche la tête et attends la suite.

« Tu dois donner ça à la personne que tu trouveras là-bas. C’est un Pharamp, il se nomme Beacon. Dis-lui que tu viens de ma part, et il ne t’attaquera pas. Il est… plutôt méfiant depuis son… accident. Un garde l’a roué de coups et… disons qu’il n’en est pas sorti indemne. Depuis, il n’est pas très accueillant envers ceux qu’il ne connaît pas. M’enfin, tu verras bien sur place. » dit-elle, sortant une Sphère de sa sacoche.

«D'acc'.» je lui réponds, m'apprêtant à partir. Cependant, avant que je ne m'élance, la bille tenue délicatement entre mes crocs, Keela me retient et ajoute, menaçante:

« Et si j’apprends que Beacon n’a pas reçu cette Sphère, je mettrai la moitié de la ville à tes trousses pour te le faire payer… ou mieux, je me ferai rembourser auprès de ta petite famille. Compris ? Ne traîne pas en route. »

J'ai bien envie de lui dire qu'elle peut compter sur moi, et que de doute manière c'est pas dans mon intérêt de m'enfuir, mais je me contente d'incliner la tête pour ne pas risquer de faire tomber la Sphère. Je fais demi-tour et me met à courir, suivant l'itinéraire que la Skitty m'a indiqué tout à l'heure. Je fais cependant attention à éviter autant que possible de croiser quelqu'un, car il est difficile de différencier les Gardes des autres Pokémon. Elle m'a dit de me dépêcher, mais je me permets tout de même de courtes pauses, pour ne pas être complètement épuisée au cas où je me retrouverait dans d'autres embrouilles. Et, accessoirement, éviter de baver sur mon précieux colis. J'arrive rapidement au lieu que Keela m'a indiqué. Pas très différent du reste des Quartiers Pauvres. Vu l'aspect détruit des lieux, j'en déduis que je suis plutôt dans la partie nord.
Des immeubles en béton, des débris par-ci par-là et surtout, les ruines d'une vieille maison. Je ralentis un peu, et m'en approche en trottinant. Comme elle me l'a dit, un tout petit bout de mur tient encore à l'intérieur, et un abri fait de planches, tissus, pierres et pleins d'autres trucs impossibles à identifier. Devant, le Pharamp qui regarde le ciel. Puis il me remarque, et me jette un regard furieux, avant de se lever.

«Tu es qui? Et qu'est-ce-que tu fous là?»

Je dépose la Sphère devant moi, faisant attention à ce qu'elle ne roule pas, avant de répondre poliment:

«Mon nom est Xelyera. Je vous apporte ça. De la part de Keela.»

Je m'apprête à lui amener la bille de verre, quand il gronde, prêt à attaquer:

«Qu'est-ce-qui m'prouve qu'c'est vraiment elle qui t'a demandé d'venir ici?»

Il faut que je trouve quelque chose de valable à lui répondre, car en effet, il n'a pas l'air commode. Pas du tout même. La Skitty m'a prévenue, ce qui m'évite d'être surprise, mais ne m'empêche pas de vouloir envoyer bouler le Pharamp. Je réplique, tâchant de rester calme:

«Si j'étais une menace, je vous aurais déjà attaqué. De plus, je ne vois pas pourquoi je me serais donné la peine de m'arrêter ici. Et, si ça peut servir de preuve, Keela est une Skitty avec plein de cicatrices. Ses yeux sont vairons. Elle parle par rimes, des fois.»

Il me fixe un moment l'air méfiant, avant de grommeler et de venir chercher la Sphère. Il finit cependant par lâcher un remerciement, puis je le salue avant de m'en aller, reprenant ma course, cette fois sans mon fardeau.

Le retour se déroule sans problème, plus rapidement qu'à l'aller, et lorsque j'arrive au point de rendez-vous donné par la Skitty, il fait déjà nuit.

« J’espère que ta rencontre avec Beacon s’est bien passée. J’ai une dernière personne à voir avant de rentrer. Tu peux attendre ici, ou me suivre, c’est comme tu le souhaites. » me lance-t-elle avant de se diriger vers l'abri peu stable derrière elle.

«Il était un peu méfiant, mais c'est bon, j'ai pu lui donner sa Sphère sans problème.» je réponds avant de la suivre, ne voulant pas paraître louche à poireauter au milieu de la rue.

Soudain, un petit Évoli à qui il manque la patte avant droite arrive en courant.

«Keela!» s'écrie-t-il joyeusement, avant de s'approcher d'elle et de grimper sur sa tête.
«T'étais où? T'as un truc rigolo à raconter? C'est qui elle? Et t'as quoi sur le visage?» commence-t-il.

Me sentant de trop, je ne dis rien, mais ne peux m'empêcher de sourire. Finalement, j'aurais peut-être dû ne pas suivre la Skitty et me planquer quelque part? Bah, de toute manière, c'est trop tard. J'espère juste que je ne dérange pas...

Code par Cyani (Xelyera)

_________________
Merci Keela pour cette superbe signa'! <3
P'tit clic ici:

(Pssst regardez ça c'est son DA 030 -->http://nissafy.deviantart.com/ et ce truc c'est le mien --> http://cyani-draws.deviantart.com/ )
avatar
Xelyera
Admin

Messages : 46
Date d'inscription : 26/11/2016
Age réel : 16

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite balade en terrain hostile -Feat Keela [Fini]

Message par Keela le Mar 10 Jan - 20:35



Jeux d'enfants
Feat une personne qui se cache parce qu'elle a peur des enfants. Ils sont si terrifiants //SBAFF//
« Il était un peu méfiant, mais c’est bon, j’ai pu lui donner sa Sphère sans problème », répondit la Médhyena, ce qui fit sourire Keela.

Ce vieux bougre ne changera jamais, songea-t-elle en se remémorant son sale caractère.

Soudain, une des couvertures qui empêchait le vent de s’infiltrer dans la petite cabane improvisée bougea ; l’instant d’après, un petit Evoli en surgit, sa fourrure soyeuse toute ébouriffée et ses yeux vert d’eau étincelants.

« Keela ! »

En un éclair, il s’approcha de la Skitty et commença à escalader son dos pour aller se placer sur sa tête, son endroit préféré. Il commença à lui mordiller l’oreille, tout heureux, et, de sa petite voix fluette, la bombarda de questions, comme à son habitude :

« T’étais où ? T’as un truc rigolo à raconter ? C’est qui elle ? Et t’as quoi sur le visage ? »

À l’instant où l’enfant était apparu, le visage renfrogné de la hors-la-loi s’était effacé, laissant place à une expression plus douce, plus affectueuse. Elle se laissa faire, souriant plus sincèrement qu’elle ne l’avait jamais fait devant la Messagère, qui se tenait en retrait. Keela l’ignorait : tout ce qui l’importait, tout ce vers quoi son regard était orienté, était Moriir. Elle rit et, levant sa patte, réussit à lui ébouriffer davantage les poils désordonnés de son crâne en lançant joyeusement :

« Doucement, terreur ! Je suis contente de te voir aussi. Mais dis-moi, qu’est-ce que tu as fait de beau quand j’étais pas là ? »

Le petit Evoli s’ébroua et, la moue boudeuse, passa sa queue devant le visage de Keela, la faisant éternuer. Il protesta :

« C’est pas juste ! J’ai posé mes questions d’abord. »

La Skitty éclata de rire et s’allongea sur le flanc, prenant garde à ce que le petit ne perde pas l’équilibre, perché sur sa tête. Il glissa un peu en avant et posa sa petite patte antérieure sur le sourcil gauche de la Skitty tandis qu’elle répondait gaiement :

« Oh, tu sais, la routine ! Avec Fael, on a encore fait augmenter nos primes en volant un couple de Politiciens, la semaine dernière. M’est avis qu’ils ne vont plus quitter leurs bourses des yeux, maintenant ! »

L’Evoli eut un petit rire et lui mordilla l’oreille :

« Trop forts ! Et ils vous ont même pas vus ? »

Keela fit doucement glisser le petit de sa tête et l’attrapa entre ses pattes pour le chatouiller :

« Qu’est-ce que tu crois ? Tu as affaire à des professionnels, mon jeune ami ! »

L’enfant se tortilla sous les chatouilles, riant sans pouvoir s’arrêter. Soudain, le tissu s’écarta et un grand Persian en sortit. Son pelage blanc, que la plupart des autres pokémons de son espèce, lustraient avec soin, était sale et ébouriffé. Il était plus maigre encore que la dernière fois que Keela l’avait vu, et ses yeux vert sombre étaient ternes de fatigue. Cependant, il semblait toujours plein de joie, et son joyau brillait toujours fièrement sur son front. Le grand Persian aux larges épaules les rejoignit et lança gentiment en arrivant près du duo :

« Keela ! Encore en train de l’embêter ? »

Le petit Evoli s’extirpa de la prise de la Skitty et lui grimpa sur le dos, avec une agilité déconcertante pour un être de sa petite taille et avec une patte en moins, en grondant férocement :

« Regarde ça, papa Kaar ! Je l’ai mise KO ! Je suis le plus fort de tous les gardes ! »

Keela rit et, écartant gentiment le petit, se redressa, tandis que le père grondait gentiment le garçonnet. Ce dernier, à peine calmé, se jeta aussitôt sur la queue frétillante de la Skitty. Pendant que l’enfant jouait avec sa queue, elle fit signe à Xelyera de s’approcher et fit les présentations :

« Kaar, je te présente Xelyera. C’est une Messagère. Elle m’a aidée à venir jusqu’à vous après un incident avec des gardes. »

Le Persian fit un sourire doux à la Médhyena et inclina légèrement la tête en se disant enchanté de la rencontrer. La hors-la-loi poursuivit :

« Xely, voici Kaar. Il est le père du petit Moriir que tu as vu me grimper dessus. »

Le dit-petit Moriir se redressa d’un bond et protesta en couinant :

« Je suis pas petit ! Je suis le plus fort ! »

Keela se retourna aussitôt et bondit sur l’enfant, l’immobilisant délicatement entre ses pattes et en fourrant son museau dans le duvet doux mais sensible de l’enfant, qui se tortilla de rire sous les chatouilles.

« Le plus fort ? On va voir ça, terreur ! »

Pendant que les deux jouaient comme deux enfants dissipés, le grand mais mince Kaar se tourna vers Xelyera et déclara cordialement, de sa voix grave si douce :

« Je vous aurai bien proposé du thé, hélas nous n’en avons pas. Il commence à faire frais dehors, et Keela passera probablement la nuit ici. Si vous le souhaitez, c’est avec joie que nous vous accueillerons pour le dîner, et nous pouvons vous offrir un gîte pour la nuit. »

Code par Cyani
avatar
Keela
Membres

Messages : 22
Date d'inscription : 12/12/2016
Age réel : 17
Localisation : Quelque part entre les ombres

Voir le profil de l'utilisateur http://nissafy.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite balade en terrain hostile -Feat Keela [Fini]

Message par Xelyera le Dim 29 Jan - 18:39



Un hôte bien accueillant

Feat des gosses surexcités et un Persian trop aimable

« Doucement, terreur ! Je suis contente de te voir aussi. Mais dis-moi, qu’est-ce que tu as fait de beau quand j’étais pas là ? » demande Keela en riant, ébouriffant l'Évoli. Celui-ci, boudeur, râle en chatouillant le nez de la Skitty avec sa queue.

« C’est pas juste ! J’ai posé mes questions d’abord. »dit-il.

La féline rit d'autant plus puis s'allonge en faisant bien attention à ce qu'il ne tombe pas, avant de lui répondre:

« Oh, tu sais, la routine ! Avec Fael, on a encore fait augmenter nos primes en volant un couple de Politiciens, la semaine dernière. M’est avis qu’ils ne vont plus quitter leurs bourses des yeux, maintenant ! »

Je me demande un instant qui est "Fael". Un complice, de sûr. Mais j'en sais pas plus. Un ami? Un membre de sa famille? Quelqu'un qui la suit par pur intérêt? Oh, et puis ça ne me regarde pas, après tout.

« Trop forts ! Et ils vous ont même pas vus ? »
Questionne le petit renard, me sortant de mes pensées. En le chatouillant, la Skitty lui réponds:

« Qu’est-ce que tu crois ? Tu as affaire à des professionnels, mon jeune ami ! »

Je ne peux retenir un léger sourire en voyant la complicité entre ces deux-là. Je devrais peut-être m'en aller, finalement. Je n'ai rien à faire là.
J'entends un léger bruissement, et regarde en direction du bruit: un Persian sale, maigre, au pelage en bataille, sort de derrière les tissus. Joyeusement malgré son apparence pitoyable, il lance:

« Keela ! Encore en train de l’embêter ? »

Elle ne réponds pas, et l'Evoli s'échappe avant de monter rapidement sur son dos.

« Regarde ça, papa Kaar ! Je l’ai mise KO ! Je suis le plus fort de tous les gardes ! »
lance-t-il, d'un air qui se veut probablement intimidant.

Riante, la Skitty fait descendre l'enfant et se remet debout. Le petit renard se fait un peu gronder par le Persian, mais ça ne l'empêche pas de se jeter sur la queue de Keela, qui l'ignore et me fait signe d'approcher. J'obtempère sans rien dire.

« Kaar, je te présente Xelyera. C’est une Messagère. Elle m’a aidée à venir jusqu’à vous après un incident avec des gardes. » commence-t-elle. Le grand félin me sourit gentiment et réponds qu'il est enchanté.
« Xely, voici Kaar. Il est le père du petit Moriir que tu as vu me grimper dessus. » termine la Skitty.

« Je suis pas petit ! Je suis le plus fort ! » ronchonne le concerné.

«Enchantée aussi.»je réponds à Kaar.

« Le plus fort ? On va voir ça, terreur ! »
lâche Keela, chatouillant à nouveau le pauvre Évoli.


« Je vous aurai bien proposé du thé, hélas nous n’en avons pas. Il commence à faire frais dehors, et Keela passera probablement la nuit ici. Si vous le souhaitez, c’est avec joie que nous vous accueillerons pour le dîner, et nous pouvons vous offrir un gîte pour la nuit. »
me lance le Persian, tandis que les deux autres jouent comme des fous.
Gênée par sa proposition, je réponds:
«Oh, euh, je ne voudrais pas déranger... Mais ce serait vraiment aimable de votre part d'm'accepter.»
J'espère que je ne gênerai pas. En même temps, je n'ai aucune idée d'où passer la nuit et il est vrai que les nuit son plutôt fraîches...

«Bien sûr que non, vous ne dérangez pas! Vous êtes la bienvenue. Suivez-moi.» me dit gentiment Kaar, que je remercie aussitôt.
Il appelle aussi Keela et Moriir, avant de se glisser entre les tissus, moi à sa suite.

Code par Cyani (Xelyera)

_________________
Merci Keela pour cette superbe signa'! <3
P'tit clic ici:

(Pssst regardez ça c'est son DA 030 -->http://nissafy.deviantart.com/ et ce truc c'est le mien --> http://cyani-draws.deviantart.com/ )
avatar
Xelyera
Admin

Messages : 46
Date d'inscription : 26/11/2016
Age réel : 16

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite balade en terrain hostile -Feat Keela [Fini]

Message par Keela le Lun 13 Fév - 12:27



Once upon a story…
Feat  une boîte de flageolets
Pendant que Keela jouait à chat avec le petit Moriir qui ne cessait de lui tirer la langue, ses yeux vert d’eau brillant d’une lueur taquine, elle entendit Kaar répondre à la Messagère d’une voix douce et chaleureuse :

« Bien sûr que non, vous ne dérangez pas ! Vous êtes la bienvenue. Suivez-moi. »

Il s’avança un peu, ravi d’avoir une invitée, puis se tourna vers les deux joueurs et les appela gentiment. Moriir, alors en train de chasser la queue de la Skitty, se redressa d’un bond pour suivre son père à toute allure, pas le moins du monde fatigué. Keela se releva, amusée, et les suivit à l’intérieur, derrière le rideau de tissus. Comme d’habitude, leur cabane embaumait l’odeur douce-amère que produisait leur petit réchaud lorsqu’il fonctionnait. Le sol poussiéreux était recouvert de quelques coussins, et au fond de la cabane se trouvait une petite table de carton improvisée, sur laquelle étaient posés quelques affaires de vaisselle, des boîtes de conserve, et le vieux réchaud. Près de la table, une grosse outre pleine d’eau, que le Persian attrapa entre ses crocs pour la faire passer à tout le monde. Puis il ouvrit une des boîtes de conserve, qu’il commença à faire réchauffer. Pendant ce temps, Keela, qui occupait ses pattes à mettre ce qu’il y avait de table à mettre, racontait à Moriir une histoire de sa composition… un poil exagérée, mais vraiment un tout petit poil ; elle y ajoutait quelques rimes, afin de lui donner un air de chant épique :

«…et alors a surgi de l’ombre une armée au complet ! Cinquante Dracolosses, armés jusqu’aux crocs, et plutôt soupe-au-lait ! Ils nous avaient encerclés, Fael et moi. Et soudain, PAF ! Ils ont attaqué de tous les côtés en même temps, certains arrivaient même des toits ! Ils se sont jetés sur nous, en grondant comme des fous. On s’est défendus, bien entendu… »

Le petit Evoli, fasciné, la fixait de ses grands yeux. Il demanda alors, tout excité :

« Et qu’est-ce qu’il s’est passé, après ? Vous avez gagné ? »

La Hors-la-loi eut un petit rire et lui ébouriffa le haut du crâne en répondant :

« Chhuuut ! Laisse-moi finir, terreur ! »

Elle se racla la gorge, faisant semblant d’essayer de se rappeler de la suite de l’histoire pour taquiner le petit, puis poursuivit :

« Le combat fut rude, et les Dracolosses se battaient bien. Mais évidemment, ils n’étaient pas aussi doués que lui et moi, tu le sais bien ! On les tenait en respect grâce à nos attaques combinées, ils n’avaient aucune chance de gagner ! On en a mis une quinzaine à terre chacun, et on pensait en avoir fini vite, enfin… Mais ils ont appelé du renfort… Et là, la terre a commencé à trembler. Les murs tout autour de nous vibraient, et les Dracolosses eux-mêmes avaient pas l’air sereins. Et là, il est apparu. Un Tranchodon géant aux écailles les plus tranchantes que j’avais jamais vues ! Il s’est avancé vers nous… Il bavait, d’ailleurs. Il était très laid. Bon, il n’en restait pas moins impressionnant et terrifiant, hein ! Les Dracolosses avaient disparu, et le géant a fait encore un pas… On était coincés, faits comme des rats… Et c’est alors que… »

Elle fut coupée dans son récit par Kaar, qui, posant la boîte de conserve chaude au centre de tous, qui d’ailleurs était ouverte et dégageait une bonne odeur de nourriture, soupira, amusé :

« Encore en train de lui raconter tes exploits avec Fael ? Ne lui bourre donc pas la tête de tous ces récits de hors-la-loi, Keel’, tu sais bien qu’il veut devenir Garde ! »

La Skitty rétorqua alors, prenant un air faussement outré :

« Mais justement, mon cher Kaar ! Je lui apprends toutes les techniques de Hors-la-loi, comme ça il sera à même de les coincer sans difficulté plus tard ! »

Le petit Evoli se plaça devant Keela et la supporta de sa petite voix fluette, ajoutant cependant qu’il n’arrêterait jamais Keela et Fael car ils étaient gentils. Keela eut un petit rire devant la ferveur de l’enfant. Elle savait qu’il aimait toutes ces histoires inventées, et qu’il adorait Fael, également. Alors que le petit se tournait vers elle pour quémander la suite, elle lança volontairement, coupant court à son récit pour enquiquiner Moriir :

« La suite pour plus tard ! Passons à table. Passez-moi vos assiettes, je vais vous servir. »

La hors-la-loi commença à faire le service de haricots rouges (car c’était le contenu de la boîte de conserve), harcelée par le petit Evoli scandalisé qu’elle ait pu faire une pause dans l’histoire à un moment pareil. Elle lui donna une part plus importante même que la sienne, sachant que, elle, n’avait pas de problème pour se nourrir, et que le petit avait besoin de manger pour bien grandir et garder sa forme. Ils commencèrent alors à manger dans le silence uniquement brisé par le bruit des couverts ou de mastication.

Code par Cyani
avatar
Keela
Membres

Messages : 22
Date d'inscription : 12/12/2016
Age réel : 17
Localisation : Quelque part entre les ombres

Voir le profil de l'utilisateur http://nissafy.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite balade en terrain hostile -Feat Keela [Fini]

Message par Xelyera le Dim 2 Avr - 18:45




Il était une fois un groupe de pokémon qui mangeaient des flageolets...

Feat quelqu'un pas du tout vantard

Tout le monde est installé autour d'une sorte de table en carton, et Kaar fait passer une outre d'eau avant d'ouvrir une boîte de conserve, qu'il place sur un réchaud juste à côté. Pendant que ça chauffe, Keela raconte des histoires un peu farfelues à Moriir. Celui-ci semble la croire, et la regarde d'un air admiratif pendant qu'elle raconte comment elle et son complice auraient lutté face à une armée de cinquante Pokémon à eux seuls. Je souris en l'écoutant déblatérer ses récits absurdes parsemés de rimes.
« Encore en train de lui raconter tes exploits avec Fael ? Ne lui bourre donc pas la tête de tous ces récits de hors-la-loi, Keel’, tu sais bien qu’il veut devenir Garde ! » dit le Persian, l'interrompant dans son discours tout en posant la boîte au centre de la "table". Alors comme ça, l'Évoli voulait devenir Garde, hein? Je me demande jusqu'où il ira. J'espère qu'il y parviendra, même si ça ne sera certainement pas de la tarte, vu sa patte manquante et le milieu peu... avantageux, vais-je dire, dans lequel il a grandit.
« Mais justement, mon cher Kaar ! Je lui apprends toutes les techniques de Hors-la-loi, comme ça il sera à même de les coincer sans difficulté plus tard ! » réplique Keela. Moriir rejoint la conversation, se mettant du côté de la Skitty.
Puis vient le moment ou elle nous sert, sans reprendre son récit malgré la demande du petit.
Le repas se déroule dans le silence, parfois brisé par quelques questions de l'Évoli, et nous finissons par aller dormir sur des coussins qui traînent dans la cabane.

Soucieuse, je suis réveillée bien avant l'aube. Je peux cependant voir que je ne suis pas la seule qui ne dort plus: Kaar est assis devant la sortie, regardant au-dehors. Je me lève aussi discrètement que possible et le rejoins. Je jette un œil à Keela et Moriir : tous deux semblent dormir profondément. Je tourne ensuite mon regard vers le Persian, et je murmure:

«Merci de m'avoir invitée pour la nuit. Mais j'veux pas vous importuner plus longtemps.»
«Vous partez déjà?»demande-t-il.«Après tout, il fait nuit. Vous pourriez attendre l'aube.»
J'y ai déjà songé : mais après le grabuge qu'il y a eu avec les Garde, mieux vaut que je ne reste pas trop dans le coin. L'idéal serait même de me faire repérer plus loin, pour qu'il ne nous cherchent pas par ici, Keela et moi. De toute manière, je sais que je ne dormirais pas plus, et je me sens de trop. J'aimerais bien lui dire tout ça, mais je sais que si je parle aussi longuement, les deux autres vont être réveillés. Et je doute qu'ils apprécient être extirpés de leur sommeil pour rien. Je me contente donc de répondre:
«Oui, merci encore. J'vous revaudrai ça.»
Après ça, je me glisse à travers les rideaux et commence à m'éloigner de la cabane.

Hors RP::
Je propose qu'on arrête ce rp ici et qu'on refasse se croiser Xel et Keela ailleurs, si t'es d'accord? Je vois pas trop de raison pour qu'elles restent ensemble pour le moment en fait o/ (et j'étais pas inspirée pour ma réponse désolée ;w;)

Code par Cyani (Xelyera)

_________________
Merci Keela pour cette superbe signa'! <3
P'tit clic ici:

(Pssst regardez ça c'est son DA 030 -->http://nissafy.deviantart.com/ et ce truc c'est le mien --> http://cyani-draws.deviantart.com/ )
avatar
Xelyera
Admin

Messages : 46
Date d'inscription : 26/11/2016
Age réel : 16

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite balade en terrain hostile -Feat Keela [Fini]

Message par Xelyera le Dim 2 Avr - 20:40

J'archive le RP, et je mets à jour tes économies o/

_________________
Merci Keela pour cette superbe signa'! <3
P'tit clic ici:

(Pssst regardez ça c'est son DA 030 -->http://nissafy.deviantart.com/ et ce truc c'est le mien --> http://cyani-draws.deviantart.com/ )
avatar
Xelyera
Admin

Messages : 46
Date d'inscription : 26/11/2016
Age réel : 16

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petite balade en terrain hostile -Feat Keela [Fini]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum